27.2.15

On ferme

Adieu Blogger, je t'aimais bien.

Alors voilà. Ca fait un bail qu'on se côtoie, toi et moi.
Mais il y a quelques jours, tu as tiré la couverture sur mon sein, que tu ne pouvais plus voir.


Les petites hypocrisies, les tacles mesquins, les pudibonderies liberticides, ça me désole.
Je préfère partir.

Et aujourd'hui tu te rends compte de ta bêtise ?  Et tu voudrais que je reste, que je pardonne, que je répare la confiance ?

Tu m'as déçue, Darling, vraiment.

J'ai signé un bail, acheté quelque espace où m'ébattre, cul nul et sexe moite.
Je pars jouir ailleurs.

Adieu Blogger, je t'aimais bien, tu sais...




- En travaux - 

Pendaison de crémaillère ce dimanche 01/03/15 vers 22h